7685 : Le bulldozer
Bon, à la vu des premières images des modèles "chantier" de la gamme "ville", je n'étais pas très enthousiasmé pour diverses raisons qui valaient ce qu'elles valaient. La principale était une disproportion apparente des modèles par rapport aux autres véhicules, aux figurines et aux bâtiments, ce qui rendait une adaptation difficile dans une ville existente. Donc, aux premiers abords, ce thème n'était pas pour moi, qui reste un défenseur du "4 de large". Ceci dit, étant toujours prêt à revenir sur mes premières impressions, j'ai donc pris sur moi d'acheter un de ces sets. Mon choix s'est porté sur le bulldozer 7685, dans une idée de rapport qualité / prix qui me semblait intéressante, et aussi pour voir ces nouvelles chenilles qui m'intéressaient fortement dans l'optique (lointaine) de m'adonner à des MOC militaires. Alors, cette gamme est-elle vraiment inintéressante pour un vieux legomaniac comme moi ou est-elle à la hauteur ?

L'achat
En flanant dans les rayons, j'ai hésité grandement entre la moissonneuse-batteuse 7636 et ce 7685. Allez savoir pourquoi, mais je trouve la moissonneuse vraiment très belle. Après une rapide réflexion et désireux de connaitre un peu mieux ce nouveau thème "chantier", j'opte pour le bulldozer. La moissonneuse attendra donc. Me voilà donc en caisse avec ce 7685, et c'est avec un certains plaisirs que je rentre chez moi, la précieuse boite dans le coffre.

La construction
Le déballage me laisse voir une notice bien épaisse pour un modèle qui, à première vu, ne me semble pas bien compliqué et doté d'un nombre de pièce certes importants mais pas en parfaite harmonie avec des instructions aussi ventrues. Bref, je découvre que le bulldozer est découpé en 3 parties : le chassis, la cabine et la pelle. Je suis hautement satisfait, je dois le dire, que la pelle soit composée de pièces et non d'une horrible métapièce unique comme LEGO aurait parfaitement pu le faire et le justifier. Le montage est intéressant, sans aucune difficulté et surtout dans la tradition LEGO du début à la fin. Il faut compter une trentaine de minutes pour voir le cat...pardon le 7685 poser fièrement sur votre table, prêt à déblayer Legoville.

Le modèle
Une fois monté, ce bulldozer a fière allure. Mon impression de gigantisme par rapport aux restes de la gamme se confirme, mais finalement le rapport avec la minifigurine est dans les normes. Je souligne les détails intéressants comme le moteur V12 (si si compter bien !!) à l'intérieur, la pelle fonctionnelle et la cabine avec poste de conduite. Les chenilles sont à assembler avec 2x29 éléments qui me semblent être nouveau, et elles fonctionnent très bien sur la moquette ou les tapis, mais seront incapables de rouler sur des éléments lisses comme du parquet par exemple. Dommage, d'autant que les chenilles en caoutchouc comme celles équipant la pelleteuse 7248, elles, étaient réellement "toute surface". Enfin, sachez que la cabine est un peu fragile de part sa conception, et une légère pression sur les cotés la fera voler en éclats. Ne saisissez pas le bulldozer par là !!!

Une gamme intérieur / extérieur ?
Je dirai oui et non. D'une part, oui, car avant toute chose il est vrai que les enfants ont tendance à envoyer patauger dans la terre du jardin ce genre d'engins, qu'ils soient en LEGO ou autre. A ce titre, notre 7685 est robuste et bien assemblé, et les parties éventuellement exposées (chenilles, pelle) ne se trouveront pas en miette facilement même si elles sont sollicitées pour raser une fourmillière (des souvenirs d'enfance....??? Non pas du tout....). Ensuite, je dirai non car un Lego reste un Lego, et perdre une pièce car cela peut toujours arriver (et arrivera) est toujours dangereux en extérieur où la possibilité de la retrouver se présente souvent comme extrêmement difficile. Et cela peut être ennuyeux s'il s'agit d'une pièce spécifique et indispensable au modèle (pièce de chenille par exemple). Donc prudence tout de même, mais je maintiens que ce joujou peut évolué (prudemment) en extérieur par temps sec et ensoleillé évidemment.

In Fine
Un modèle qui me plait beaucoup, tant esthétiquement que fonctionnellement. C'est vraiment réussi, et cela m'a donné envie d'acheter les autres sets ! Bravo LEGO !

GALERIE IMAGES AVEC COMMENTAIRES ICI



7897 : Train voyageurs RC
Le Père Noël est passé et m'a apporté dans sa hotte un nouveau train pour desservir Legoland : le RC 7897. Peu enthousiaste au départ à posséder ce train en vu des critiques de quelques fans que j'ai pu lire sur le net, j'ai eu une bien bonne surprise...Ce train, sans être le meilleur de LEGO, est très bien fait et enterre son prédécesseur baclé, le 4511. Mais n'en disons pas plus, et voyons ce 7897 de près.

La boite
La boite, assez imposante, est comme à l'habitude de LEGO depuis quelques temps : sur la face le modèle finit avec une explication rapide du principe de fonctionnement, tandis que le dos montre que la construction du train est découpée en sous-modèles pour simplifier son assemblage. On montre aussi la télécommande et le principe du RC. A titre personnel je trouve la boite bien réussie, avec des couleurs vives et qui représente bien le train dans son intégralité.

La construction
Le montage ne m'a posé aucun problème. Les notices, au nombre de trois, correspondent exactement au contenu des sachets et sont suffisament claires pour que même un enfant de 7 ans s'y retrouve parfaitement. La seule chose qui nécessitera sans doute que papa ou maman mette la main à la pâte est le placement des piles dans la télécommande qui nécessite un tournevis, comme d'ailleurs dans la plupart des jouets faisant appel à des piles. J'ai mis environ une heure à construire le train et son quai.

Le modèle
Je vais casser l'habitude, et parler de ce qui ne m'a pas plus. Tout d'abord, il y a un jeu important de plusieurs millimètres entre la méta-pièce qui compose l'avant des locomotives et le reste de celle-ci. Franchement, c'est vraiment dommage d'autant que cela n'est absolument pas dans les habitudes de LEGO qui possède des marges de tolérance d'erreurs très faibles. Il est vrai que cela ne se voit pas trop quand le train roule, mais à l'arrêt ça n'est pas du plus bel effet. Deuxième petite chose, la lumière rouge qui s'allume sous le train éclaire l'intérieur de la locomotive, ce qui n'est pas non plus très esthétique. J'ai réglé le problème en plaçant deux briques blanches 2x4x1, et hop le tour est joué la lumière rouge n'éclaire plus l'intérieur. Deux petits bémols donc mais qui ne casse en rien le modèle. Pour les points que j'ai apprécié, c'est que enfin le poste de conduite dans la locomotive est séparée des voyageurs par une vitre. Notons aussi que les voitures sont elles aussi entièrement fermées, j'entend par là qu'une vitre symbolise la porte permettant aux wagons de communiquer. C'est bien car cela ne s'était pas vu depuis longtemps chez LEGO. En conclusion, un modèle réaliste, bien fait et qui est particulièrement esthétique dans une ville.

En quelques mots
Les "+" :
=>Réaliste
=>Montage agréable
=>Facilement modifiable en 9V

Les "-" :
=>Jeu important entre la métapièce et le reste du train
=>Lumière rouge sous le train qui éclaire la locomotive

GALERIE IMAGES AVEC COMMENTAIRES ICI



7635 Transport du cheval **26/01/2009**
Les nouveautés 2009 commencent timidement à débarquer ! Premier achat de l'année pour moi : le 7635 !

La boite
La boite est d'une taille assez importante et j'ose dire légèrement démesurée si on la rapporte à la taille de l'objet une fois monté. A part cette particularité, elle ne déroge pas à la règle actuelle en présentant le modèle fini sur une face et sur l'autre celui-ci en action.

Le montage
J'ai été particulièrement satisfait de la construction de ce set. Ce dernier est vraiment dans la tradition et ne propose que des LEGO "System" à assembler. On reprend, pour la construction de la voiture, le classique pour ce genre de véhicule, c'est à dire une planche 2x10 où l'on place en premier lieu les pièces qui serviront à la fixation des roues. L'assemblage de la remorque permettant le transport du cheval se fait séparemment, mais ne fait pas l'objet d'une notice séparée ce qui est à mes yeux très bien pour l'archivage des notices, évitant les égarements. En conclusion de cette partie, pour moi c'est du tout bo

Le modèle final
Tout d'abord, notons que ce set a eu quelques ancêtre et est récurent dans le thème City. Ceci dit, celui-ci, dans la tendance actuelle, affiche un important nombre de pièces et des détails sympathiques comme la présence de rétroviseurs et d'un siège pour le conducteur. Notons aussi que celui-ci est en "6 de large", ce qui permet de respecter une échelle avec les véhicules "normaux", mais le place au même rang que les camions, ce qui est discutable. Mais ce "6 de large" permet une chose que j'apprécie : le cheval tient réellement dans la remorque, contrairement à son prédecesseur que je possède, le 6359, où la remorque n'est qu'un "gadget", puisqu'étant en "4 de large", ne permet pas de loger le cheval. Le plaisirs de jeu pour les enfants est donc intéressant car ils pourront ranger le cheval. Enfin, la présence d'une barrière et de deux personnages renforce l'intérêt.

GALERIE PHOTO A VENIR